L’uvéite est une forme d’inflammation de l’œil. Elle affecte la couche intermédiaire du tissu de la paroi de l’œil. Elle apparait souvent soudainement et s’aggrave rapidement. Elle comprend : des rougeurs, des douleurs et une vision floue. L’infection peut toucher un œil ou les deux, et elle peut toucher des personnes de tout âge, même des enfants.

uvéite-blog-eyeneed-ophtalmologie

crédit : allaboutvision.com

Les différents types d’uvéite

Il existe de nombreux types d’uvéite. Chaque type est classé en fonction de l’endroit où l’inflammation se produit dans l’œil.

Uvéite antérieure (avant de l’œil) :

L’uvéite antérieure est souvent appelée « iritis » car elle affecte l’iris. L’iris est la partie colorée de l’œil située près de l’avant. L’iritis est le type d’uvéite le plus courant et survient généralement chez les personnes en bonne santé. Elle peut affecter un œil ou les deux yeux à la fois. L’iris est généralement le type d’uvéite le moins grave.

Uvéite intermédiaire (milieu de l’œil) :

L’uvéite intermédiaire concerne la partie moyenne de l’œil et est également appelée iridocyclite. Le mot « intermédiaire » dans le nom fait référence à la localisation de l’inflammation et non à sa gravité. La partie médiane de l’œil comprend la pars plana, qui est la partie de l’œil située entre l’iris et la choroïde. Ce type d’uvéite peut survenir chez des personnes par ailleurs en bonne santé, mais il a été associée à certaines maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques.

Uvéite postérieure (dos de l’œil) :

L’uvéite postérieure peut également être appelée choroidite car elle affecte la choroïde. Les tissus et les vaisseaux sanguins de la choroïde sont importants car ils acheminent le sang vers l’arrière de l’œil. Ce type d’uvéite survient généralement chez les personnes infectées par un virus, un parasite ou un champignon. Elle peut également survenir chez les personnes atteintes d’une maladie auto-immune.

L’uvéite postérieure a tendance à être plus grave que l’uvéite antérieure car elle peut provoquer des cicatrices sur la rétine. La rétine est une couche de cellules située à l’arrière de l’œil. L’uvéite postérieure est la forme la moins courante d’uvéite.

Pan-uvéite (toutes les parties de l’œil) :

Lorsque l’inflammation touche toutes les parties importantes de l’œil, elle implique souvent une combinaison de caractéristiques et de symptômes des trois types d’uvéite.

uvéite-blog-eyeneed-ophtalmologie

Quels sont les symptômes de l'uvéite ?

Les symptômes suivants peuvent apparaître dans un œil ou dans les deux yeux :

  • Une rougeur sévère de l’œil,
  • Des douleurs,
  • Des taches flottantes sombres dans votre vision,
  • Une sensibilité à la lumière,
  • Une vision floue.

Les symptômes peuvent apparaître soudainement et s’aggraver rapidement, bien que dans certains cas, ils se développent progressivement. Ils peuvent affecter un œil ou les deux yeux. Parfois, il n’y a pas de symptômes, et des signes d’uvéite sont observés lors d’un examen oculaire de routine.

uvéite-blog-eyeneed-ophtalmologie

Quelles sont les causes de l'uvéite ?

Dans environ la moitié des cas, la cause spécifique de l’uvéite n’est pas claire, et le trouble peut être considéré comme une maladie auto-immune qui n’affecte que l’œil ou les yeux. Si une cause peut être déterminée, elle peut être l’une des suivantes :

  • Une maladie auto-immune ou inflammatoire qui affecte d’autres parties du corps, comme la sarcoïdose, la spondylarthrite ankylosante, le lupus érythémateux systémique ou la maladie de Crohn,
  • Une infection, telle que la maladie de la griffure du chat, l’herpès zoster, la syphilis, la toxoplasmose ou la tuberculose,
  • Effet secondaire des médicaments,
  • Blessure ou chirurgie des yeux,
  • Très rarement, un cancer qui touche l’œil, comme un lymphome.

Comment traite-t-on l'uvéite ?

Le traitement de l’uvéite dépend de la cause et du type d’uvéite. Habituellement, on la traite avec des gouttes pour les yeux. Si l’uvéite est causée par une autre infection, le traitement de cette infection sous-jacente peut éliminer l’uvéite. L’objectif du traitement est de réduire l’inflammation de l’œil.

Voici les options de traitement courantes pour chaque type d’uvéite :

  • Le traitement de l’uvéite antérieure, ou iritis, comprend des lunettes noires, des gouttes oculaires pour dilater la pupille et réduire la douleur, et des gouttes oculaires à base de stéroïdes pour réduire l’inflammation ou l’irritation.
  • Le traitement de l’uvéite postérieure peut comprendre des stéroïdes pris par la bouche, des injections autour de l’œil et des visites chez d’autres spécialistes pour traiter l’infection ou la maladie auto-immune. Une infection bactérienne à l’échelle du corps est généralement traitée par des antibiotiques.
  • Le traitement de l’uvéite intermédiaire comprend des gouttes ophtalmiques et des stéroïdes pris par la bouche.

Les cas graves d’uvéite peuvent nécessiter la prise de médicaments qui suppriment le système immunitaire.

En cas de doute, n’attendez plus et utilisez la plateforme eyeneed.fr pour prendre un rendez-vous avec un spécialiste de la vue.

Nos réseaux sociaux
You May Also Like