Qu’est-ce-qu’un ptérygion ? 

Un ptérygion est une excroissance de tissus se situant au niveau de la conjonctive, c’est-à-dire dans la membrane transparente qui recouvre la surface de l’oeil. Concrètement, c’est un morceau de peau qui pousse sur l’oeil. 

En fait, il existe déjà un morceau de peau sur la surface blanche, mais lorsque celle-ci s’épaissit anormalement et s’étend sur le centre de l’oeil alors on parle de ptérygion. En général, il prend son départ dans le coin interne de l’oeil (celui qui est le plus proche du nez) et s’étend progressivement sur le reste de la surface. Toutefois s’il atteint la cornée, alors la vision est dégradée et cela devient handicapant. 

Qu'est-ce qu'un ptérygion ?

Comment se développe
un ptérygion ?

Il n’y a pas encore de cause tout à fait précise établie, on a néanmoins remarqué que le ptérygion se développe souvent chez les personnes souvent exposées : 

  • à l’extérieur
  • au soleil
  • au vent et à la sécheresse
  • dans les régions chaudes et ensoleillées.

Par ailleurs, les habitants des abords de la Méditerranée seraient plus touchés que le reste de la population.

Quels sont les symptômes ?

En premier lieu, il apparaît lorsqu’une masse tissulaire blanche apparaît dans l’oeil (même dans le coin). Si cette dernière stoppe sa croissance dans le coin de l’oeil, alors elle n’entraîne pas de handicap et n’est pas dangereuse.

En revanche, si elle s’étend jusque sur la cornée, il faut agir puisqu’elle entraîne : 

  • une sensation d’inconfort
  • des difficultés à voir
  • des picotements/brûlures
  • des larmoiements
  • à terme, une diminution de l’acuité visuelle.
Qu'est-ce qu'un ptérygion ?

Comment le diagnostiquer ?

Il s’agit de l’ophtalmologue qui diagnostique le ptérygion. Celui-ci ne requiert généralement pas des révisions spéciales, et il peut être confirmé habituellement avec un simple examen physique des yeux et des paupières.

Comment le traiter ?

Pour traiter le ptérygion, l’ophtalmologue va prescrire : 

  • du collyre,
  • des larmes artificielles, 
  • une pommade à base de corticostéroïdes.

Cependant, si le ptérygion a pris trop d’envergure, il faudra par conséquent procéder à un acte chirurgical et opérer l’oeil. L’ophtalmologue va procéder à ce qu’on appelle une greffe conjectivale et remplacer la partie de peau indésirable par un bout de peau sain prélevé sur le même patient. 

C’est une technique efficace mais qui peut faciliter la récidive, c’est pourquoi il faut mettre des moyens préventifs en place, afin d’éviter le développement d’un nouveau ptérygion. 

Comment le prévenir ?

Pour prévenir le ptérygion, il convient de s’armer contre les facteurs favorisant son développement, à savoir : la luminosité naturelle, la poussière, la sècheresse, et enfin les allergènes.

Aussi, on s’assurera de : 

  • porter des lunettes de soleil
  • éviter les lieux poussiéreux
  • humidifier suffisamment son intérieur pour éviter la sécheresse de l’air
  • éviter les produits allergènes.

Vous avez le sentiment d’être affecté par un ptérygion ?

Consultez un ophtalmologue et obtenez un rendez-vous en quelques clics sur eyeneed.fr

Nos réseaux sociaux
You May Also Like
chalazion-orgelet-eyeneed-ophtalmologie-blog
Jeter un oeil 8

Chalazions et orgelets

Les affections ophtalmologiques sont nombreuses. Parmi elles, on compte notamment les chalazions et les orgelets. Mais de quoi…