La chirurgie réfractive des yeux boostée par le port du masque.

Quand la buée augmente le nombre de chirurgie, depuis le début de la crise du Covid-19 et le port du masque en intérieur et en extérieur, la vie des porteurs de lunettes s’est embuée. 

 

La buée, un "accélérateur de décision"

La buée augmente le nombre de chirurgie pour Romain Nicolau chirurgien ophtalmologue à Paris c’est une évidence : « La demande a vraiment augmenté ».

Selon les chiffres de la Société de l’Association Française des Implants et de la chirurgie Réfractive , il y aurait eu une augmentation de 20 % à 30 % de la demande nationale d’opérations chirurgicales pendant la crise sanitaire.

Même constat du côté de Jérémie Barbier, membre de la Société française d’ophtalmologie , qui exerce à Lyon. 

Quand la buée augmente le nombre de chirurgie

« Clairement, le port du masque a augmenté petit à petit cette demande. Certains estimaient que c’était plus simple et plus hygiénique de passer à l’opération plutôt que de garder des lentilles », ajoute Jérémie Barbier. 

La buée est-elle le seul facteur ?

Au-delà de la buée et de l’hygiène, il y a les facteurs temps et argent.  La chirurgie réfractive n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Par ailleurs, la chirurgie du regard en a également profité. « Et avec la multiplication des réunions en visio, beaucoup se voyaient sur l’écran et ont remarqué leurs paupières qui tombent, complète Jérémie Barbier. 

On a eu beaucoup de demandes de chirurgie esthétique chez une patientèle plus âgée, en parallèle de la demande de chirurgie réfractive. 

Quand la buée augmente le nombre de chirurgie

Une chirurgie qui résout de nombreux problèmes

«  On a un « capital » lentille. » C’est-à-dire qu’en fonction de comment on les a portées, il n’est pas rare que les gens soient gênés au bout d’un certain temps », prévient Jérémie Barbier. 

L’opération est réalisée sous anesthésie locale, avec un collyre, en ambulatoire et ne dure que quelques minutes

« Le laser est proposé 90 % du temps, précise Romain Nicolau. 

« On va artificiellement changer la réfraction », complète Jérémie Barbier. C’est comme si on vous intégrait une lentille sans rien ajouter. 

Des examens préalables

Afin de vérifier, notamment, que vous n’avez pas de maladie des yeux et que votre cornée est assez épaisse. En revanche « Le fait d’opérer peut aggraver ce voile », reprend Romain Nicolau.  « Avec le temps, ça s’estompe. »

Planifier sa chirurgie

Quoi qu’il en soit n’attendez plus et obtenez un rendez-vous sur eyeneed.fr avec un ophtalmologue pratiquant la chirurgie réfractive.

Nos réseaux sociaux
You May Also Like
partenariat Luneau Eyeneed
Jeter un oeil 2

Partenariat Eyeneed X Luneau

Un partenariat, pour offrir une solution complète à l’ophtalmologie moderne Eyeneed, leader de la téléophtalmologie et première plateforme…