Dans 15 à 20 % des consultations ophtalmologiques, les patients se plaignent de maux de tête, et nombreux sont ceux qui consultent principalement pour des céphalées. Quel est le lien entre problèmes oculaires et maux de tête? Quelles sont les causes les plus courantes ?

Définition des céphalées

Les céphalées, aussi appelées maux de tête, sont des douleurs locales ressenties au niveau du front, des tempes, du cou ou autour des yeux. Les céphalées peuvent comprendre des symptômes qui modifient la vision de vos yeux, mais elles ne sont pas directement causées par une tension oculaire.

Le plus souvent, l’origine de ces maux de tête est assimilée au stress, au fait de dormir ou de travailler dans des positions inhabituelles, aux mâchoires serrées ou encore au grincement des dents. Mais si les céphalées deviennent chroniques ou récurrentes, alors celles-ci sont peut-être dues à d’autres facteurs :

Hypermétropie

La cause la plus courante de céphalées est un vice de réfraction, et notamment l’hypermétropie.

L’hypermétropie est un trouble de la mise au point pour voir de près. Vous épuisez vos yeux à essayer de corriger la mise au point lorsque vous passez du temps à lire sur un ordinateur, un téléphone ou un livre. Cet effort crée une fatigue autour de l’œil et déclenche des troubles de la vision (yeux qui piquent ou brûlent, vision floue ou dédoublée..), mais surtout un mal de tête local.

Il est toujours bon de faire vérifier la qualité de votre vision par un ophtalmologue régulièrement. N’hésitez pas à consulter pour un avis.

maux-de-tête-vision-blog-Eyeneed

La migraine ophtalmique

Causée par une réduction du flux sanguin vers l’œil due aux rétrécissements des vaisseaux sanguins, une migraine ophtalmique se déroule en deux temps : contrairement à une migraine classique, celle-ci se déclenche à la suite de troubles visuels annonciateurs que l’on appelle “aura”; puis, surviennent les maux de tête.

La migraine ophtalmique ne dépend pas des problèmes de la vision et ne se soigne pas par des lunettes. Si elle survient à fréquences régulières, prenez rendez-vous avec votre médecin qui pourra vous prescrire des médicaments antimigraineux spécifiques et un traitement de fond. Un bilan ophtalmologique peut également être utile pour écarter d’autres pathologies oculaires.

maux-de-tête-vision-blog-Eyeneed

Le strabisme

Moins commun, mais également l’une des causes de maux de tête : le strabisme. Pour voir clairement, les personnes ayant un strabisme soumettent leurs yeux à une tension énorme pour les conserver parallèles.

Les symptômes de cette insuffisance de convergence apparaissent souvent après de longues heures de lecture ou passées devant l’ordinateur. Ils sont souvent accompagnés par une sensation de flou visuel ainsi qu’une diplopie horizontale de près.

Pour déterminer si le strabisme est la cause de céphalées, faites un examen orthoptique. Si le diagnostic est positif, le traitement va consister en exercices de rééducation orthoptique afin de stimuler la convergence.

maux-de-tête-vision-blog-Eyeneed

La presbytie

La presbytie (défaut de la mise au point de l’œil dû à l’âge) peut conduire à une déformation des objets ou à une vision trouble, si bien qu’une fatigue oculaire s’installe. On parle alors d’asthénopie, une faiblesse d’accommodation avec difficulté à maintenir un pouvoir d’accommodation adéquat pour l’âge du patient.

Il en résulte donc des céphalées causées par des efforts visuels de près et une vision floue et fluctuante de près.

Attention aux rougeurs et aux douleurs vives

Certaines céphalées sont parfois le signe de pathologies ophtalmologiques nécessitant une prise en charge plus importante. Dès lors qu’elles sont associées à une rougeur oculaire ou à des douleurs vives au niveau des yeux eux-mêmes, voire à une envie de vomir. Il peut s’agir des pathologies suivantes :

  • Hypertonie oculaire aiguë (pression trop élevée, comme dans le cas des glaucomes)
  • Uvéites
  • Inflammations oculaires au niveau d’une ou de plusieurs tuniques de l’œil, tel l’iris
  • Glaucomes, etc.

Dans tous les cas, il faut s’en préoccuper sans tarder et consulter un spécialiste de la vue.

Nos réseaux sociaux
You May Also Like