La myopie touche de nombreuses personnes : au total, ce sont quelque 25% de la population mondiale qui sont atteintes, soit une personne sur quatre. Focus sur la myopie : en quoi ce défaut de la vue consiste-t-il au juste ? Quelles en sont les causes ? Son évolution ? Comment la corrige-t-on ? Et qu’en est-il de sa progression d’un point de vue mondial ? 

I/ Qu’est-ce-que la myopie ? 

La myopie est l’un des troubles les plus fréquents de la vue. Elle est considérée comme un défaut visuel et non comme une maladie. Concrètement, la myopie induit une vision trouble, et cause un flou général. Pour les cas de myopie très prononcée, et lorsqu’elle n’est pas combinée à un autre défaut de la vue, la vision est floue en général, mais nette de très près. Pour lire ou écrire, par exemple, le myope voit très bien. 

Ce trouble oculaire correspond à un oeil un peu plus long que la moyenne (24 mm contre 23 pour un oeil dit « normal »). Cet oeil étant un peu plus long, les images se forment alors en avant de la rétine, ce qui crée ce « floutage ». 

II/ Le dépistage de la myopie 

Plus la myopie est décelée tôt et plus il est facile d’entreprendre des actions pour améliorer le quotidien de la personne atteinte. Ainsi, il est important de vérifier fréquemment la vue des enfants, étant donné que la myopie peut causer de nombreux désagréments au quotidien : difficultés pour percevoir les choses, et donc désordres de la concentration, et parfois même des céphalées. 

Si un enfant plisse les yeux pour regarder au loin, ou s’il s’approche de très près de son bureau pour dessiner, alors il peut être nécessaire de consulter un professionnel de la vue (un ophtalmologue ou un orthoptiste). 

Si les délais d’attente découragent parfois les parents, même très attentifs à la santé de leur enfant, sachez que la plateforme dédiée à la vue eyeneed.fr a été conçue spécialement pour obtenir des rendez-vous rapides  avec une pré-consultation en ligne.

III/ Causes de la myopie 

Il y a une part importante de génétique dans la transmission de la myopie. Dans votre famille, si quelqu’un est myope, vous avez de grandes chance d’être myope vous aussi. 

On ne sait pas encore très précisément d’où vient la myopie mais il semblerait que le travail de près prolongé constitue un facteur déclenchant et aggravant de la myopie. 

Une part ethnique joue aussi un rôle puisque l’on retrouve beaucoup plus de myopes en Chine par exemple. 

IV/ La progression de la myopie dans le monde

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la myopie peut être considérée comme une épidémie mondiale. Une étude australienne parue dans la revue Ophtalmology estime que d’ici 2050, 49,8% de la population mondiale serait touchée, soit 4,76 milliards de personnes. 

Souvent héréditaire, la myopie s’explique désormais par des facteurs environnementaux. Selon les chercheurs, qui tentent d’expliquer cette forte évolution par un accroissement de l’utilisation du tonus musculaire permettant la focalisation en vision de près, ce phénomène pourrait être induit par le travail sur des écrans, ou par le manque de lumière naturelle. Ainsi, c’est entre autres, le travail au bureau , qui peut être dénommé comme responsable de la progression de la myopie

Une fois un individu atteint, il double les chances de son enfant d’être atteint de ce trouble oculaire. Les risques sont triplés si les deux parents sont myopes. 

De même, le changement de style de vie des enfants accroît les risques de myopie : plutôt que de jouer à l’extérieur, les enfants passent désormais plusieurs heures devant des écrans ou des tablettes. D’ailleurs, les enfants jouant dans leur jardin entre 40 et 90 minutes par jour seraient moins myopes que leurs congénères s’amusant sur des objets multimédia.

V/ Evolution de la myopie 

La myopie apparaît dans l’enfance entre 7 et 14 ans.

Dans un premier temps, la correction se fait par des lunettes mais rapidement, si le jeune adolescent est méticuleux, il peut s’appareiller de lentilles souples pour le sport voire pour le quotidien. 

La myopie légère n’est pas une maladie en soi, mais dans le cas de myopie forte on retrouve le risque d’autres pathologies ophtalmologiques associées comme le glaucome , le décollement de rétine   ou la cataracte . 

La myopie évolue durante toute l’adolescence, et il est généralement nécessaire de procéder à une consultation tous les ans pour suivre l’évolution de la myopie et ajuster la correction. 

Vers 25-30 ans, la myopie commence à se stabiliser pour rester ensuite identique toute le reste de sa vie. 

VI/ Correction de la myopie 

La myopie se corrige principalement avec des lunettes que le myope porte en permanence, autrement le monde est flou en vision de loin. 

Elle se corrige également très bien grâce à des lentilles souples ou rigides. 

La myopie peut se traiter au laser de manière définitive à partir du moment où la correction est stable, c’est-à-dire au début de l’âge adulte. Il faut une stabilité d’environ 2 ans avant de pouvoir songer à une opération au laser. 

J'obtiens un RDV

Nos réseaux sociaux
error
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
daltonisme-daltonien-eyeneed
Jeter un oeil 9

Le daltonisme

Affection touchant 350 millions de personnes au monde, et 4% des français au total, le daltonisme est un…