La France, comme de nombreux pays, est touchée par la fameuse problématique des déserts médicaux. Mais qu’en est-il ? À partir de quand, de quelle densité de médecins peut-on parler de déserts médicaux ? Enfin, comment lutter contre les déserts médicaux ? Quelles sont les dispositions prises par le gouvernement ? Et quelles sont les solutions imaginées par Eyeneed ?

déserts-médicaux-eyeneed-blog

I/ Qu’est-ce-qu’un désert médical au juste ?

Un désert médical, c’est une région dans laquelle on ne trouve que peu de professionnels de santé. Au fil des ans, le phénomène des déserts médicaux tend à s’intensifier pour deux raisons majeures : le numerus clausus imposé par les écoles de médecine (qui filtre inévitablement le nombre d’étudiants, et à terme, le nombre de professionnels), et la séduction des professionnels pour les régions attractives (comme Paris ou le Sud de la France), au grand dam des régions les moins attractives (aka le reste de la France, en somme).

Les médecins restent, ou s’expatrient dans la capitale, ou bien dans les régions les plus ensoleillées et bordées par l’océan, et désertent totalement le reste du territoire, comme les Hauts-de-France, le Centre-Val de Loire, la Bretagne, ou encore l’Auvergne-Rhône-Alpes, pour ne citer qu’elles.

lutter-déserts-médicaux-eyeneed-blog

II/ Quelles sont actuellement les densités d’ophtalmologues estimées ?

En 2018, on recensait un peu moins de 6000 ophtalmologues en France, avec une moyenne globale de 8,8 ophtalmologues pour 100 000 habitants. Néanmoins, ce chiffre est à considérer avec précaution, puisque les taux varient en fonction de chaque région.

Dans les régions suivantes, la densité d’ophtalmologues pour 100 000 habitants, est en moyenne de 6 :

Elle varie entre 7 et 8 dans les suivantes :

Elle est de 9 en Corse, en Martinique, et en Guadeloupe, et de 12,25 en Ile de France et en région PACA.

Même dans les régions les plus pourvues, les chiffres sont là. Si l’on s’amuse à diviser le nombre d’habitants (sachant qu’environ 60% d’entre eux ont besoin de lunettes et consultent un ophtalmologue au moins une fois tous les deux ans), on obtient 0,00006 dans les régions les plus désertées, contre 0,00012 en région parisienne. Aussi, les résultats sont loin d’être suffisants, que ce soit à Paris, ou dans le Sud, comme dans le reste de la France, et c’est pourquoi les délais d’attente pour un rendez-vous ophtalmologique sont si longs.

déserts-médicaux-eyeneed-blog

Un avenir plus qu’incertain

Au vu de l’âge actuel des ophtalmologues exerçant en France (54 ans en moyenne), et du nombre d’inscrits en école de médecine et d’internes, la DREES (le Ministère des solidarités et de la Santé), estime que la part des ophtalmologues en France chutera de 20% d’ici 2030.

III/ Quelles sont les mesures prises par le gouvernement ?

Grande préoccupation du gouvernement ces derniers temps, les déserts médicaux sont plus que jamais d’actualité. Aussi, de nombreuses mesures ont été imaginées et doivent être mises en place d’ici 2022 pour contrer ce phénomène inquiétant.

Parmi elles, la délégation des tâches : les décrets mis en place ces dernières années autorisant l’orthoptiste à réaliser des contrôles ophtalmologiques se généraliseront dans l’ensemble des spécialités, la création de la fonction d’assistant médical pour effectuer des pré-consultations, et le déploiement de la télémédecine.

déserts-médicaux-eyeneed-blog

IV/ Eyeneed, utilisateur et précurseur des décisions du gouvernement

Parmi l’ensemble des décisions prises pour éradiquer les déserts médicaux, Eyeneed est fière de s’apercevoir qu’elle seconde à merveille le gouvernement dans sa lutte contre la précarisation des soins pour tous, mais surtout pour les plus isolés.

Aussi, Eyeneed a su s’enrichir des décrets de délégation mis en place entre l’ophtalmologue et l’orthoptiste, en proposant des consultations adaptées à tous les besoins : chez l’ophtalmologue, l’orthoptiste, ou bien l’opticien. Eyeneed a également développé une technologie faisant office d’assistant médical, capable de procéder à des pré-consultations en ligne, pour re-diriger les patients vers le professionnels de la vue le plus adapté à leur problématique pour une prise en charge rapide. Enfin, le déploiement de la télémédecine pour les professionnels partenaires constitue un travail acharné quotidien au sein de la startup Eyeneed, permettant pour l’instant aux orthoptistes de déposer des actes auprès de leurs ophtalmologues référents en ligne, et aux ophtalmologues de les valider à distance.

La télémédecine pensée et développée par Eyeneed facilite le travail de tous, engage une fluidité dans la prise en charge des patients, et génère un gain de temps substantiel permettant l’accroissement progressif du nombre de consultations. À titre d’exemple, sur l’agglomération rouennaise, la plateforme Eyeneed a su réduire les délais d’attente en ophtalmologie de 6 à 1 mois seulement.

Pour obtenir un RDV rapide, c’est par ici.

J'obtiens un RDV

Nos réseaux sociaux
error
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
horus-pharma-eyeneed-partenariat
Jeter un oeil 3

Eyeneed x Horus Pharma

Eyeneed est ravie d’annoncer son récent partenariat avec Horus Pharma. Qu’est-ce-qu’Horus Pharma ? Que propose-t-elle ? Quelle est…