La chute pathologique de la paupière, également appelée ptosis, peut être due à un traumatisme, à l’âge ou à divers troubles médicaux. Cette affection est appelée ptose unilatérale lorsqu’elle touche un seul œil et ptose bilatérale lorsqu’elle touche les deux yeux. Elle peut apparaître et disparaître ou être permanente.

©centreophtalmologiejeanjaures.fr


🧐 Quels sont les symptômes ?

Le signe principal : une ou les deux paupières tombent. Ce n’est pas douloureux, mais cela peut bloquer votre vue. Vous devrez peut-être pencher la tête en arrière et lever le menton pour mieux voir. Ou bien vous devrez peut-être arquer vos sourcils pour soulever vos paupières. Avec le temps, ces mouvements peuvent affecter votre tête et votre cou.

Si votre enfant en est atteint, il peut également développer une amblyopie, ou « œil paresseux ». Il s’agit d’une mauvaise vue dans un œil qui ne s’est pas développé normalement pendant l’enfance. Cela peut se produire si la paupière s’abaisse tellement qu’elle bloque la vision ou rend les choses floues. Traitez ce problème dès l’enfance pour éviter qu’il n’entraîne une perte de vision à long terme.

💡 Quelles sont les causes ?

On peut l’attraper de plusieurs façons. Parfois, les bébés naissent avec cette maladie. Vous pouvez souffrir de ptosis à l’âge adulte lorsque les nerfs qui contrôlent les muscles de vos paupières sont endommagés. Elle peut faire suite à une blessure ou une maladie qui affaiblit les muscles et les ligaments qui soulèvent vos paupières.

 

Parfois, cela vient avec l’âge. La peau et les muscles autour de vos yeux s’affaiblissent. Une intervention chirurgicale comme la chirurgie de la cataracte, peut étirer votre paupière. Une tumeur de l’œil peut également provoquer un ptosis.

💊 Comment traite-t-on un ptosis ?

Si l’affection est due à l’âge ou à votre naissance, votre médecin peut vous expliquer qu’il n’y a rien à faire, car cette affection n’est généralement pas dangereuse pour votre santé. Vous pouvez néanmoins opter pour la chirurgie plastique si vous le souhaitez. 

 

Dans le cas où votre ptosis est causé par un autre facteur : vous serez probablement traité pour cette raison. Votre médecin pourra alors vous prescrire une intervention chirurgicale. La procédure utilisée pour corriger ce problème est appelée une blépharoplastie. Au cours de cette intervention, le muscle releveur est resserré. Cela permet de relever la paupière dans la position souhaitée. Le chirurgien effectue une incision dans le creux de la paupière. Ensuite, il utilise un appareil à succion pour éliminer l’excès de graisse. Il reconnecte ensuite la peau de la paupière avec des points de suture. Après le traitement chirurgical, la convalescence est de mise et l’on pourra constater des paupières qui restent gonflées, des bleus pendant une dizaine de jours ou une gêne pour fermer les yeux au cours des premières nuits.

 

Il existe également une option non-chirurgicale qui consiste à ajouter une fixation à la monture de vos lunettes. Ce traitement est souvent plus efficace lorsque la paupière tombante n’est que temporaire.

▶️ En cas de doute, n’attendez plus et utilisez la plateforme eyeneed.fr pour prendre un rendez-vous avec un spécialiste de la vue.

Nos réseaux sociaux
You May Also Like
chalazion-orgelet-eyeneed-ophtalmologie-blog
Jeter un oeil 8

Chalazions et orgelets

Les affections ophtalmologiques sont nombreuses. Parmi elles, on compte notamment les chalazions et les orgelets. Mais de quoi…