La téléconsultation est parfois critiquée en raison de la déshumanisation qu’elle apporterait vis-à-vis de l’exercice de la médecine et de la relation privilégiée existante entre le médecin et le patient. Comme de nombreux procédés digitaux, on accuse la télémédecine de procéder à une déshumanisation des pratiques : notamment des points de vue social, communautaire, contactologique, et corporel. Qu’en est-il ? 

télémédecine-déshumanisation

En quoi consiste la téléconsultation ?

La téléconsultation est une consultation médicale à distance, utilisant le procédé de la visioconférence. Aussi, le patient et le médecin se parlent et se voient comme lors d’une consultation médicale physique, la seule différence : ils ne se touchent pas. Si le toucher est effectivement important dans certaines spécialités, il est néanmoins fortement déconseillé en cette période de crise sanitaire. En ophtalmologie, il n’est pas nécessaire, même si certains diagnostics nécessitent l’utilisation d’appareils non disponibles durant la téléconsultation. 

télémédecine-déshumanisation

L'absence de toucher implique-t-elle l'absence d'interaction ?

Aussi, le patient et le médecin ne perdent pas l’interactivité inhérente à l’examen et conservent un dialogue identique aux consultations traditionnelles. De plus, comme l’explique très bien un article relayé par le Monde, la téléconsultation offre parfois même davantage de contact social que la consultation médicale traditionnelle. 

Effectivement, les médecins, toutes spécialités confondues, ont souvent besoin de déléguer leurs tâches (c’est souvent le cas des ophtalmologues), et alors le patient consulte l’un de ses adjoints, qui n’est pas toujours le même, ou bien il passe une série de tests avec plusieurs référents qui rendront ensuite compte de la situation au médecin traitant. La téléconsultation laisse le professionnel traitant en face du patient, étant donné qu’aucune délégation n’est possible pendant la durée de la consultation. 

Enfin, la téléconsultation a ses limites, comme nous l’avons évoqué, ainsi, afin de s’assurer de la conformité de ses diagnostics, le médecin est amené à poser davantage de questions, et à échanger plus en profondeur avec le patient. Aussi, la téléconsultation propose, à certains égards, davantage de rapports sociaux entre le patient et le médecin. Penser que l’interaction humaine se perd par le manque de contact physique est une erreur de raisonnement : on perd l’une des dimensions du contact social consistant en le toucher, mais on conserve le lien social, et bien plus, on comble la présence physique par une attention redoublée en paroles et en pensée


Nos réponses à vos questions pratiques sur la téléconsultation. 

Nos réseaux sociaux
error
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
covid19-eyeneed
Jeter un oeil

Note d’information #Covid19

Disponibilité de nos services assurée Nous ne prévoyons aucun impact sur la disponibilité de nos services. Nous mettons…
partenariat Luneau Eyeneed
Jeter un oeil 2

Partenariat Eyeneed X Luneau

Un partenariat, pour offrir une solution complète à l’ophtalmologie moderne Eyeneed, leader de la téléophtalmologie et première plateforme…